Le bilan  

Mission #6

ALIMENTAMENTE

L’ultime mission du quatuor I FEED GOOD vient de se clôturer.

C’est au milieu des rires et des ustensiles de cuisine qu’elle s’est déroulée. Nous avons travaillé sur la question de la sensibilisation des jeunes à l’alimentation durable.

Retour sur cette sixième mission qui boucle en beauté la tournée internationale de l’équipe !

 

L'OBTENTION DU PARTENARIAT AVEC ALIMENTAMENTE

 

Jusqu’à présent, les missions effectuées avaient principalement été réalisées auprès d’ONG de taille moyenne ou grande. Cette réalité s’explique notamment pour des raisons financières puisque nous nécessitons un soutien de la part des organismes avec qui nous travaillons (défraiement des coûts tels que le logement ou les transports). Et faire vivre une équipe de quatre, ce n’est pas donné !  

Pour la dernière mission, nous avons souhaité nous engager auprès d’un petit acteur de l’alimentation durable. Nous avons discuté avec des organismes de différents pays (Colombie, Pérou, etc) mais aucun d’eux ne pouvaient participer aux frais de missions. Convaincues par l’enthousiasme de l’équipe Alimentamente, nous avons donc décidé de nous engager auprès de cette entreprise sociale.

Bien que les discussions aient démarré courant mai, ce n’est qu’au début du mois de juillet que nous avons la confirmation de cette mission. Une semaine plus tard… nous débarquons au Brésil !

Alimentamente logo - I FEED GOOD partner

LE BRÉSIL, RIO DE JANEIRO ET ALIMENTAMENTE

Début juillet 2018, I FEED GOOD atterrit à Rio de Janeiro. L’arrivée est festive puisque c’est également l’occasion des retrouvailles entre les membres de l’équipe : Julie et Lara arrivant tout droit du Pérou alors qu’Anaïs et Morgane venaient du Mexique.

C’est un choc thermique qui attend l’équipe péruvienne. L’hiver à Rio de Janeiro est très doux et la température avoisine les 20°C. L’acclimatation se fait avec plaisir : chacune se délestant de couches de vêtements et exposant sa peau sous les doux rayons du soleil.

Nous avons été chaleureusement accueillies par Luiza, une membre d’Alimentamente, venue nous chercher à l’aéroport. Nous en profitons pour démarrer dans la foulée la mission en l’assaillant de questions sur la structure et ses actions.

Équipe d'ALIMENTAMENTE

Onaldo (photo de gauche) et Luiza (photo de droite)

Alimentamente est une jeune entreprise sociale, créée en 2015, à Rio de Janeiro.

Son but est d’encourager une prise de conscience autour de la nourriture et des habitudes alimentaires de chacun. A travers ses actions, principalement des ateliers de cuisine, Alimentamente sensibilise à l’alimentation durable. Les membres évoquent tour à tour des sujets tels que la provenance des produits, les conditions de production, la vie des agriculteurs, le cuisine traditionnelle, les différents régimes alimentaires, la santé, l’écologie, etc.  

Aujourd’hui, l’entreprise se compose d’une équipe active de deux membres : Onaldo et Luiza. Ils assurent l’intégralité des actions et sont ponctuellement épaulés par des volontaires.

Après 3 ans, Alimentamente a déjà réalisé plus de 170 classes ou ateliers de cuisine et sensibilisé environ 1800 personnes.

INNOVATION & NOUVEAUX CHALLENGES

Pour cette dernière mission de mesure d’impact social et puisque le partenaire est composé d’une équipe restreinte, nous avons décidé de l’inclure au maximum dans toutes les étapes du processus.

Ce choix apporte son lot de challenges. Il nous faut (re)penser les méthodes d’animation des réunions de réflexion. Il s’avère aussi nécessaire de prévoir un temps d’explication de chacun de nos outils, de leurs objectifs et utilités respectifs, pour que cela puisse être le mieux possible appréhendé par nos partenaires.

Réunion lors de la première semaine - équipe Alimentamente et I FEED GOOD

Même si le processus (de création des outils de mesure d’impact notamment) se voit quelque peu ralenti, cette méthode nous permet de clarifier immédiatement les possibles zones d’ombres. L’implication de nos partenaires nous offre des moments d’échanges très enrichissants.

Cela permettra également à Alimentamente de mieux comprendre le déroulé et la méthode que nous utilisons et ainsi de pouvoir la reproduire en autonomie par la suite. En effet, comme à la fin de chaque mission, nous leur remettrons tous les outils créés au cours des dernières semaines. Construits avec et pour eux, ils seront à même de s’en resservir pour une meilleure gestion de leurs activités.

En les incluant ainsi dans l’étude, nous faisons le pari d’une meilleure appropriation (et utilisation) des résultats.

ÉTAPE 1 : ÉLABORATION DES OUTILS D'ANALYSE

Comme à chaque fois, la première semaine est consacrée à la création des outils d’analyse qui structureront toute l’étude d’impact.

Onaldo et Luiza nous détaillent les nombreuses activités qu’ils mènent. A deux, et avec l’équipe des volontaires qui les soutiennent, ils réalisent :

  • des ateliers de cuisine avec des enfants de 5 à 17 ans, des enseignants, des employés, des familles, etc ;

  • des formations d’enseignants ;

  • des leçons et conférences ;

  • la création et diffusion de recettes véganes.

Anaïs aidant à lister les activités réalisées par Alimentamente

Partant de cela et en utilisant des outils d’intelligence collective (post-it et mind mapping), nous co-créons la théorie du changement d’Alimentamente. Les actions sont d’une telle diversité que nous réduisons volontairement le champ d’étude aux ateliers effectués auprès des jeunes.

La théorie du changement consiste à définir la mission ultime de l'organisation, puis de cartographier les étapes préalables nécessaires (préconditions) afin d'arriver à accomplir la mission.

 

La théorie du changement permet d'expliquer le processus de changement en mettant en évidence les liens de causalité.

Extrait de la Théorie du changement d'IAlimentamente

Nous enchainons sur la carte des impacts, en se focalisant uniquement sur les ateliers auprès des jeunes. Là encore, Onaldo et Luiza participent à son élaboration. Associer leurs connaissances des activités et des adolescents avec notre pratique des outils de mesure d’impact se révèle être une belle réussite.

La complémentarité de nos perceptions nous permet d’avancer rapidement et de prendre des décisions les plus pertinentes et convenant à tous. A la fin de la première semaine, la théorie du changement ainsi que la carte des impacts ont été réalisé et les éléments à étudier sont sélectionnés.

 

ÉTAPE 2 : CRÉATION D'OUTILS DE COLLECTE DE DONNÉES

 

La deuxième semaine est tournée vers les outils de collecte de données.

Nous définissions d’abord un échantillon. Au vu des situations très différentes rencontrées par Alimentamente dans les écoles, nous décidons de le diviser en 2 groupes distincts. D’un côté, nous étudierons les écoles privées, bénéficiant d’un bagage social, économique et culturel plus important que les écoles publiques ; de l’autre, nous nous pencherons sur les écoles publiques représentées par des enfants de la favela de Maré.

 

Les deux groupes seront composés d’une trentaine de jeunes de 11 à 13 ans ayant déjà participé à deux ateliers d’Alimentamente, que nous comparerons avec une trentaine d’adolescents du même âge n’ayant jamais rencontré nos partenaires. Cela nous permettra de mesurer les effets des ateliers sur les enfants en bénéficiant.

Nous nous consacrons ensuite à la création des questionnaires, que nous revoyons avec l’équipe locale avant qu’elle ne les traduit. Cette fois, nous utilisons le support papier.

La barrière linguistique nous contraint dans la création du questionnaire. Nous privilégions les questions à choix multiples plutôt que les questions ouvertes, qui nécessiteraient une deuxième traduction. Les questionnaires sont également pensés pour les enfants. Ils sont plutôt courts et nous nous efforçons de les rendre attrayant, en y ajoutant des petits jeux ou en changeant le format des questions (images, pastilles de couleurs à coller, alternance de cases à cocher et de notations, etc.).

Utilisation de pastilles colorées, d'images en couleur et de différentes formes de notations  pour les questionnaires

ÉTAPE 3 : COLLECTE DE DONNÉES

Nous avons dédié la troisième semaine de mission à la collecte de données.

Pour les écoles publiques, nous avons pu profiter d’une occasion en or : Alimentamente venait de recevoir une invitation pour animer des ateliers dans le cadre du projet social PROFESP. Ce dernier est mené par un centre de l’armée Brésilienne et permet à des jeunes originaires des favelas avoisinantes de bénéficier d’activités extra-scolaires.

Au cours de la semaine, une trentaine d’enfants ont participé à deux ateliers d’Alimentamente. Et I FEED GOOD a également pu mettre la main à la pâte ! A la fin de la seconde rencontre, les enfants ont répondu à notre questionnaire. Les données sont par la suite comparées avec celles du questionnaire distribué à des enfants qui participent aux ateliers la semaine suivante.

Les meilleures photos de l'atelier Alimentamente, passant des temps de cuisine à ceux de réflexion

Pour cette partie de l’étude, nous analysons les effets à court terme de l’action d’Alimentamente puisque les ateliers étaient encore très frais dans la mémoire des jeunes. Afin de compléter la recherche, l’étude sur les adolescents scolarisés dans le privé est concentrée sur les effets à moyen terme. Les élèves de l’école Parque (école du sud de Rio de Janeiro) avaient ainsi rencontré Luiza et Onaldo à deux reprises : l’année précédente et quelques mois avant notre enquête.

Lara, concentrée pendant l'entretien qualitatif.

Après l'atelier cuisine, quelques minutes sont dédiées à la réponse aux questionnaires.

Bilan de la mission :

Comme nous avons utilisé des questionnaires sous format papier, nous avons mis à profit cette 3ème semaine pour retranscrire les informations sur ordinateur. Cela nous a permis d’effectuer également un premier nettoyage des données (informations incohérentes mises de côté) et ainsi de réduire le temps d’analyse.

L'équipe I FEED GOOD en pleine retranscription des questionnaires

ÉTAPE 4 : ANALYSE ET PRÉSENTATION

La quatrième et dernière semaine est une course contre la montre. Nous sommes une fois de plus rivées sur nos ordinateurs !

Nous nous répartissons les tâches savamment et nous mettons corps et âmes à l’ouvrage. Au menu : nettoyage de la base de données, harmonisation des annexes, préparation d’un modèle pour un power point aux couleurs du partenaire, rédaction des premières parties de contexte, analyse des données et mise en forme des résultats.

Avant même que tout cela ne soit terminé, nos partenaires nous invitent à un repas cuisiné par leurs soins, pour fêter la fin de la mission et nous remercier. Cette pause conviviale sera très chaleureuse et savoureuse ! Merci !

Enfin, vendredi pour le déjeuner, nous présentons les résultats à l’Alimentamente. Nous dévoilons les documents d’analyse, que le temps, trop court, ne nous a pas permis d’expliquer précédemment. Nous discutons des résultats, de leurs limites et de leurs possibles utilisations.

 

Pour les plus curieux, vous pouvez d’ailleurs retrouver l’intégralité du rapport ici !

Onaldo et Luiza sont enthousiastes face au travail réalisé. Nous leur assurons notre disponibilité future pour répondre aux questions potentielles vis-à-vis des outils et de leur utilisation.

Délicieux repas cuisiné par Luiza et Onaldo

Restitution des résultats de l'étude avec l'équipe d'Alimentamente

BILAN : LA CERISE SUR LE GÂTEAU !

De cette dernière mission obtenue sur le fil, nous n’en tirons que du positif. Une fois de plus, nous avons pu découvrir une nouvelle culture, rencontrer des personnes merveilleuses et apporter notre contribution au développement de l’alimentation durable.

Nous espérons que nos quelques semaines passées aux côtés d’Alimentamente leur permettra de grandir. En tous cas, les résultats de l’étude ne devraient pas passer à la trappe puisqu’une vidéo, tournée lors d’un atelier auprès des jeunes d’écoles publiques, est déjà en cours de montage. Elle illustrera le travail de Luiza et Onaldo et énoncera des chiffres clefs tirés de notre étude.

Réalisée pour une petite structure, cette mission a été intégralement financée par notre association. Si elle a été réduite à 4 semaines pour pouvoir répondre à des contraintes budgétaires, elle n’aurait jamais vu le jour sans la participation généreuse de tous les contributeurs à notre financement participatif d’automne 2017. Encore merci à eux !

Cette mission clôture majestueusement notre année d’engagement à l’international et effectue une belle transition vers un travail de transmission de nos découvertes et de sensibilisation prévu pour l’année prochaine.

Un grand merci à tous et à très vite en France !

L'équipe I FEED GOOD et celle d'Alimentamente !

Formulaire de contact

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© 2017 by I FEED GOOD with love.
Retrouvez-nous sur Facebook, Instagram et Lilo !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now